Union Locale CGT du 10ème arrondissement de Paris

Edito

SOLIDARITE AVEC LES SALARIES DU 71 BD DE STRASBOURG

Les salariés du salon de coiffure-manucure du 71 Boulevard de Strasbourg « Lindsay Beauté » occupent leur lieu de travail depuis ce matin, mercredi 20/01/2016.

Le gérant de leur salon ne les a pas déclaré, et profite comme dans tout ce quartier de la situation vulnérable de ces travailleur-se-s sans papier pour les surexploiter dans des conditions de quasi-esclavage.

Il leur doit des salaires, ne donne plus signe de vie, si ce n’est d’avoir, ces derniers jours, vidé le local de ses outils de travail.

Il y a de quoi être indigné !

Nous appelons toutes les organisations CGT de Paris à manifester soutien et solidarité auprès des travailleur-se-s sans papier du 71 Boulevard de Strasbourg, Métro 10ème, M° Château d’eau ou Gare de l’est.

Présence militante, motions de soutien, apport de boissons chaudes et soutien financier sont les priorités urgentes et immédiates.

A la une

Bd de Strasbourg : point presse du 8 octobre

Le 1er octobre 2014, le Conseil de Paris a officiellement apporté son soutien aux travailleurs du salon de coiffure du 57 bd de Strasbourg dans le prolongement du conseil d’arrondissement du 10ème.

Les élu-e-s de la majorité municipale ont interpellé le Préfet de Police de Paris en lui demandant de prendre des mesures urgentes, à commencer par la régularisation de ces travailleurs, pour assurer leur protection alors que ces derniers ont déposés plainte avec le soutien de la CGT pour traite de êtres humain en dénonçant un système organisé d’exploitation et de recrutement de personnes en situation de vulnérabilité.

Ils ont aussi interpellé le procureur de la république en lui demandant de se saisir avec la plus grande vigilance de cette plainte concernant la traite d’êtres humains en plein cœur de Paris ;

Ce vœu va dans le prolongement de la lettre ouverte de l’UD CGT de Paris adressé au Préfet de police du 29 aout 2014 demandant la délivrance immédiate d’un titre de séjour pour protéger ces travailleurs victimes de patrons mafieux.

Sous la pression des soutiens aux travailleurs et maintenant du Conseil de Paris , la préfecture de police, sourde jusqu’à présent à nos demandes, a décidé enfin de d’organiser une rencontre avec la l’UD CGT de Paris le mardi 7 octobre 2014 à 18h.

Une conférence de presse a eu lieu le mercredi 8 octobre à 18 heures dans le salon en grève afin de faire un compte rendu cette rencontre en préfecture.


Bd de Strasbourg : l'appel au gouvernement par udcgt75


57 bd de Strasbourg : témoignage d'une salariée... par udcgt75


57 bd de Strasbourg le 8 octobre : soutien du... par udcgt75


57 Bd de Strasbourg le 8 octobre : protection... par udcgt75


57 Bd de Strasbourg : point presse du 8 octobre par udcgt75

Agenda

août 2016 :

Rien pour ce mois

juillet 2016 | septembre 2016

Brèves

Sur le web

Newsletter

 

Sites web